Humeur du jour

Les oubliés

mail14
53 ans, invalide de la « tête » (syndrome d’Asperger), je suis d’une génération ou travailler était une fierté.
j’ai commencé dans le monde du travail à 17 ans, je prenais ce qui se présentait.
je trouve que la nouvelle génération se décourage un peu vite face au chômage.
j’ai comme l’impression qu’ils sont plus préoccupés par le montant de leurs indemnités chômages que de vite retrouver du travail.
Il n’y a pas de sot métier lorsqu’il s’agit de nourrir sa famille, et ne comptez pas sur les jeux de hasard pour venir à votre secours.
Comptable de métier, j’ai alterné des emplois qui me correspondaient, mais aussi, des emplois comme magasinier, femme de ménage, pourvu que l’argent rentrait.
Les vagues de licenciement ça a toujours existé, mais on ne restait pas les bras croisés devant la télé à attendre que le boulot tombe du ciel ou qu’il nous soit attribué par l’ « ANPE » à mon époque, car il n’y que le nom qui a changé, ce sont toujours que des « fonctionnaires ».
Voilà mon coup de gueule de la journée, et ne vous plaigniez pas, moi je vis seule avec 810 euros par mois,je suis interdit bancaire, donc je ne peux même pas me permettre de rêver …

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s